[ Previous ]   [ Next ]

Love

Provocations

For one reason or another I thought today of this hommage to Serge Gainsbourg.

It's not long before his death, the kids in the choir dressed like Gainsbourg sing:

"On est venu te dire qu'on t'aime bien
Et tes provocations n'y changent rien
On se fout des excès côté jardin
Nous c'est le côté cœur qu'on aime bien
Les marchands de paradis te font peur
On approuve tes colères quand tu dis merde aux dealers
L'âge de tes cheveux
Les sillons de tes yeux
Ne pourront empêcher
Ta jeunesse à jamais
On est venu te dire qu'on t'aime bien
Et tes provocations n'y changent rien
Cigarette et whisky on s'en fout bien
Nous c'est les mélodies qu'on aime bien
Toi tu resteras toujours dans nos cœurs"

See and read it here.

In between you see a teary Gainsbourg, smoking, fighting against what exactly? Tears? Life? Death? This clip is about dying, I wrote three years ago, but it's also about why you should not want to die like this.

When children start to pay hommage to you it's time to disappear.

S